Le collectif
 Qui sommes-nous ?
 Deux tours, un seul combat
 Levallois c'est nous… Tous!
 Remise de la pétition
 Fin de l'Enquête Publique
 Rapport publié
 Où en sommes-nous ?
 Pour comprendre
 Les vidéos
 Documentation
 Calculs d'ombres
 Révolution Totale !
 Calcul de perspective
 Pour décrypter
 Info Levallois Spécial PLU
 Images officielles
 Etude scientifique ?
 Qui veut tromper qui ?
 Nouvelle mouture du PLU
 Une rénovation réussie!
 Une rénovation à rénover
 Du bouleau pour les levalloisiens
 Expertise
 Un Cheikh en bois
 Terrains Fiat, c'est pas fait
 Pour agir
 Nous contacter
 Le 92 se bouge
 Les collectifs du 92
 Echec aux tours à Clichy
 A Rueil c'est pareil
 Que font les politiques?
 En vert et contre tours
 Des engagements durables?
 La presse en parle
 Le Parisien - 18/3/13
 Capital - 8/12
 Le Parisien - 21/2/12
 Les Echos - 19/10/11
 19-20 France 3 - 27/9/11
 Le Parisien - 27/9/11
 Bati Actu - 27/9/11
 La Vie Immo - 27/9/11
 Le Parisien - 13/9/11
 Le Parisien - 27/5/11
 Nouvelle mouture du PLU (28/01/2012)

Le PLU pour Levallois-Perret est soumis au vote ce 30 Janvier 2012.

Par rapport à la version votée en mai 2011, il comprend plusieurs modifications dont beaucoup étaient attendues. Le retrait des tours des quartiers Baudin et Gare est définitivement confirmé par ce document qui édicte les règles futures de l'urbanisme de notre ville (encore que les bâtiments prévus en face de la gare dépasseront de manière prononcée les immeubles déjà en place).
La fin des tours du front de Seine, remplacées par les bureaux d'une grande banque française, est également officiellement inscrite.
On retrouve également des modifications liées à de nouvelles obligations pour les municipalités, ce document ne se limitant pas aux tours.
Notre article explicatif sur le hors-série PLU bulletin municipal de Septembre vous avait permis de comprendre rapidement comment les projets de tours en centre-ville étaient dissimulés entre les lignes.
Cette page vous permettra de constater que la mobilisation des Levalloisiens a été utile. Nous avons opté pour la numérotation en vigueur dans le nouveau texte.
Page 34
Le terme bureaux IGH ainsi que l'illustration des deux tours Eollys initialement annoncées en front de Seine disparaissent.
Page 35
Annonce du déplacement des services techniques communaux du secteur Baudin et de leur relocalisation rue Jules Verne, dans le secteur gare.
La ville est-elle propriétaire des terrains de ces locaux?

Page 66
Les mesures de la qualité des eaux de la Seine effectuées par le système APES jusqu'en 2009 est désormais remplacé par un système hydro-biologique en 7 points, dont 1 à Levallois. Des bateaux collectent jusqu'à 400 tonnes de déchets par an et assurent le nettoyage après les crues semestrielles.

Page 70
Le rapport 2008 de la qualité de l'eau a laissé logiquement place au rapport 2010. Les mesures publiées sont stables; eau calcaire, peu nitratée, peu fluorée et, c'est heureux, conforme aux limites réglementaires.

Page 97
Disparition de la phrase «2 tours sont également en projet dans les derniers îlots de la ZAC Front de Seine.»

Page 249
«l'Immeuble de Grande Hauteur à l'angle des rues Baudin et Anatole France» disparaît de la page.

Page 252
Le terme «création de nouveaux espaces emblématiques» disparaît.
Par emblématique, comprenez Immeuble de Grande Hauteur ou tour, au choix.

Page 253
Affirmer la lisibilité de cette nouvelle polarité «par un repère urbain fort, un Immeuble de Grande Hauteur (IGH)» devient «par un repère urbain marquant la place du 8 mai 1945»
Que faut-il désormais entendre par repère urbain ?

Page 253
La surface réservée au stationnement des vélos et poussettes est désormais de 4 m² par tranche complète de 10 logements. Dans le PLU précédent, ce dispositif était imposé aux immeubles de plus de 5 logements et devait représenter 3% de la surface allouée au stationnement automobile. Cette modification est conforme aux nouvelles lois en vigueur.

Page 274
Le «caractère architectural à l'échelle de l'immeuble» imposé aux tours n'est plus à l'ordre du jour.

Page 296
En zone UD (Baudin), il n'est plus question de «signal majeur» (donc, d'une tour) mais la volonté d'un «projet emblématique» demeure.
Même question que pour le repaire urbain du 8 mai 1945.

Il est également question «d'assurer des continuités vertes»

Page 297
Le bâtiment remplaçant la tour Baudin fera l'objet d'un «traitement architectural» créant une nouvelle perspective sur l'axe Anatole-France. Cela n'affecte en rien les ambitions préalablement annoncées pour la zone UD.
PLU version 2011PLU version 2012
Agrandir l'image Agrandir l'image
Page 298
La tour Baudin de 150 mètres et 35 étages devient un immeuble de 8 étages et de 33 mètres maximum.

Page 299
Le «signal fort» qui qualifiait la tour de la gare disparaît. Les prétentions précédentes pour le quartier ne sont pas remises en cause par cette absence.

Page 300
Malgré la disparition de l'IGH, la notion de parvis est conservée ainsi que les ambitions urbanistiques de l'ensemble. Dans la version précédente, le signal fort était censé constituer un emblème du développement durable, affirmation largement sujette à caution tant les tours les plus modernes surpassent les bâtiments de taille normale en terme de consommation énergétique, aussi bien à la construction qu'en fonctionnement.
PLU version 2011PLU version 2012
Agrandir l'image Agrandir l'image
Page 301
La tour de la gare passe de 190 mètres à 70 mètres, soit 8 étages.
Cela reste un peu plus haut que les immeubles alentour dont certains comprennent des terrasses. Souhaitons que le traitement architectural tienne compte de cette donnée.

Page 308
L'élargissement de 1 mètre du trottoir de la rue Baudin disparaît.

Page 319
Les limites dégressives de hauteur des bâtiments de la zone baudin sont inscrites: 33 mètres au nord, 22,5 mètres au sud. Il est confirmé que le retrait des tours n'entrave en rien la modernisation du quartier. Sa densification est encore affichée ainsi que l'exigence de constructions économes en énergie.

Le paragraphe sur l'ombre portée de la tour Baudin page 320 disparaît, bien évidemment. Il y était question d'études complètes d'ombrage à venir auxquelles ne semble pas correspondre le seul document publié par la ville que vous pouvez retrouver sur ce site. Au moins ne serons-nous pas condamnés à en constater l'impact de nos propres yeux.

Page 321
Quartier gare, l'élément «urbain et économique fort que représente la tour tertiaire IGH» disparaît. L'occasion est trop belle pour ne pas rappeler que si la municipalité a, dès la publication d'Info Levallois de septembre, refusé d'admettre qu'on puisse employer le mot tour, ses propres services employaient allègrement le terme.
Les immeubles de ce secteur UG, initialement prévus pour des hauteurs de 5 à 7 étages deviennent des immeubles de 7 à 8 étages soit «légèrement plus élevés que le tissu environnant». La différence de traitement avec le quartier Baudin s'explique-t-elle par une mobilisation moindre de la population? Si elle correspond aux préconisations du commissaire enquêteur, elle diverge de la lettre ouverte de M. Patrick Balkany aux Levalloisiens qui s'engageait en ces termes: «En accord avec les entreprises qui sont nos partenaires sur ces opérations, ces terrains accueilleront donc des immeubles respectant le gabarit des constructions environnantes, ce qui permettra de poursuivre la nécessaire rénovation des quartiers concernés en répondant aux vœux des riverains»
Agrandir l'image
Page 322
La Zone UB, Zac du front de Seine où avaient été envisagées deux tours jumelles pour lesquelles deux investisseurs successifs ont fait défaut est désormais protégée par le PLU de ce type de construction. Les immeubles ne dépasseront pas 70 mètres au-dessus du sol. Le nouveau bâtiment «devrait influencer le paysage urbain par sa modernité».
L'emploi du conditionnel au lieu du futur simple en usage dans le reste du texte semble indiquer une idée assez précise de l'aspect architectural des futurs bureaux de la BNP. Gageons que nous ne tarderons pas à en connaître l'aspect.
La volonté d'une audace architecturale pas seulement restreinte à une vaine course verticale nous semble être une approche plus en rapport avec notre temps et nous ne pouvons que la partager.

Page 325
Le PLU optimise l'espace autour de la gare et du métro par l'implantation de bureaux. Les termes étaient identiques quand il était question d'IGH.
Un pour tous
Tous ensemble
 Archives
 Le projet contesté